white logo
chargement
Aller au contenu

Contrôle des boules de poils

Qu’est-ce qu’une boule de poils ?

Une boule de poils est une petite collection de poils ou de fourrure formée dans l’estomac des animaux, qui est parfois vomie lorsqu’elle devient trop grosse. Les boules de poils sont principalement des poils compacts en forme de cylindre allongé et peuvent également contenir des morceaux d’autres éléments comme de la nourriture avalée.

Comment se forme-t-elle ?

Le toilettage intensif des chats favorise l’ingestion de quantités importantes de poils qui peuvent s’accumuler dans l’estomac et les intestins. Contrairement aux chiens, l’estomac du chat n’a pas de vagues de contractions musculaires balayant le contenu dans l’intestin grêle. Par ailleurs, il n’y a pas de complexe myoélectrique migrant (CMM) dans l’intestin grêle, mais plutôt des poussées irrégulières d’activité contractile. Par conséquent, le temps de transit intestinal est assez lent, environ 48 heures, alors que chez les chiens, il est d’environ 24 heures. Il en résulte la formation de boules de poils gastriques ou intestinales. La formation de ces boules est particulièrement fréquente chez les races à poil long (persan, angora…).

Comment savoir si mon chat a une boule de poils bloquée ?

L’occlusion des intestins causée par une boule de poils peut présenter les symptômes suivants :

  • Vomissements répétés ;
  • Des haut-le-cœur, étouffements ou toux continus sans produire de boule de poils ;
  • Douleurs abdominales et malaises digestifs ;
  • Léthargie/anorexie ;
  • Constipation/obstruction ;
  • Diarrhée.

Comment puis-je aider mon chat à passer une boule de poils ?

  1. Brossez votre chat avec la brosse appropriée. Demandez à votre spécialiste en animalerie de vous fournir les meilleurs outils disponibles.
  2. Servez une formule contrôle des boules de poils de haute qualité contenant un minimum de 6 % de fibres. Des niveaux élevés de fibres naturelles insolubles, telles que le miscanthus, la fibre de pois et la luzerne, augmenteront la motilité intestinale par stimulation mécanique de la couche musculaire sous-muqueuse, et favoriseront le transit intestinal. Cela permet aux poils de passer doucement et efficacement dans le tube digestif et limite l’agrégation des poils et la formation de boules de poils.
  3. La formule contrôle des boules de poils pour chat doit également contenir des nutriments qui amélioreront l’état de la peau et du pelage, ce qui contribuera à prévenir la perte supplémentaire de poils.
  4. Servez des gâteries pour chats formule contrôle des boules de poils recommandées par votre animalerie.
  5. La consommation d’eau est prioritaire. Assurez-vous que votre chat a toujours accès à de l’eau fraîche. La plupart des chats préfèrent boire de l’eau courante. Des fontaines d’eau sont disponibles dans les animaleries. Elles favorisent une meilleure consommation d’eau et sont fortement recommandées. 

La nourriture humide pour chat aide-t-elle à prévenir les boules de poils ?

Avec une formule sèche pour chat de qualité supérieure, le système digestif de votre chat devrait pouvoir évacuer sans problème la quantité de poils qu’il avale. Cependant, certains chats d’intérieur peuvent éprouver des difficultés si leur alimentation manque d’humidité et/ou s’ils ne boivent pas beaucoup. Afin de vous assurer que votre chat reçoit suffisamment d’eau, proposez-lui un mélange de nourriture humide de haute qualité avec sa formule sèche contrôle des boules de poils pour chat de qualité supérieure, tout en lui offrant suffisamment d’eau fraîche pour stimuler la consommation d’eau.

Outre la caractéristique contrôle des boules de poils, dois-je choisir un aliment qui contribuera également à améliorer l’état de la peau et du pelage ?

Opter pour un pelage plus sain et brillant pour votre chat contribuera certainement à prévenir la formation de boules de poils.

Moins de perte de poils = moins de formation de boules de poils !

L’ajout de sources de gras de qualité qui fournissent les acides gras essentiels, tels que les oméga-3 et les oméga-6, sera d’importance primordiale.

Les acides gras oméga-6 sont essentiels au maintien d’une peau et d’un pelage en santé, à une croissance normale, à une structure membranaire appropriée et à l’absorption des vitamines liposolubles. L’acide linoléique est l’acide gras oméga-6 le plus important, car il ne peut pas être synthétisé par les chats, et il est utilisé pour fabriquer d’autres acides gras oméga-6. La graisse de poulet est une excellente source !

Les acides gras oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un excellent choix pour les chats qui ont des allergies ou qui souffrent de peau sèche ou de dermatite pyotraumatique (hotpsot). Les sources naturelles comme les graines de lin et l’huile de poisson sont des sources de première qualité et contribuent à un pelage brillant et à une perte de poils moins importante.

Il est recommandé de cibler un ratio d’oméga-3 et d’oméga-6 compris entre 1:3 et 1:5, ce qui permettra à votre chat d’avoir un pelage plus fourni et plus brillant et de réduire la perte de poils.

La teneur supplémentaire en fibres de la formule contrôle des boules de poils contribuera-t-elle à améliorer la formation des selles ?

Le volume et la consistance des selles sont les principaux critères d’appréciation de la qualité des aliments pour animaux de compagnie. Les fibres insolubles ajoutent du volume, ce qui stimule la propulsion des fèces. Considérés comme des matériaux nutritionnellement inertes, le niveau de fibres alimentaires insolubles et le volume des selles sont fortement reliés. La consistance des selles est largement influencée par la capacité des fibres alimentaires insolubles à fixer l’eau. Ces derniers agissent comme une éponge et assurent la formation des selles bien définies, ce qui facilite le nettoyage de la gamelle de votre chat.

La forte teneur en fibres d’une formule contrôle des boules de poils peut-elle aider à nettoyer les dents ?

Des niveaux élevés de fibres insolubles dans une formule contrôle des boules de poils peuvent avoir un impact sur la structure, la texture, la température de cuisson et la dureté de la croquette. Comme la dureté de la croquette détermine les forces de broiement et de friction lors de la mastication, l’augmentation de la dureté de la croquette demande une mastication plus forte et une meilleure friction, renforçant la muqueuse dentaire et contrant l’adhésion de la plaque dentaire. 

Alors oui, une formule contrôle des boules de poils pour chat peut avoir un effet sur l’hygiène bucco-dentaire !

  1. Alternative dietary fiber sources in companion animals. Nutrients 5:3099-3117. 5. De Vos WC. (1993) Migrating spike complex in the small intestine of the fasting cat. Am. J. Physiol. 265: G619-G627; 6. El-Shewey, M. A.
  2. Abd El-Razek, F. H. Nutritional, biochemical and sensory evaluation of bagasse and corn cobs fiber sources. Journal Annals of Agricultural Science, Moshtohor 2000 Vol. 38 No. 4 pp. 2269-2282 7. Fekete SG, Hullár I, Andrásofszky E, Kelemen F. Effect of different fiber types on the digestibility of nutrients in cats. J Anim Physiol Anim Nutr (Berl). 2004 Apr; 88(3-4): 138-42. 8.
  3. Flavio da Silva et al. Effects of insoluble fiber inclusion on digestibility and stool parameters in dogs. UNESP - Jaboticabal 2012. 11.
  4. Graham PA, Maskell E, Rawlings JM, Nash AS, Markwell PJ. Influence of a high fiber diet on glycaemic control and quality of life in dogs with diabetes mellitus.
  5. J Small Anim Pract. 2002 Feb; 43(2): 67-73. 12. Hesta M, Roosen W., Janssens G. P. J., Millet S.and De Wilde R.Prebiotics affect nutrient digestibility but not faecal ammonia in dogs fed increased dietary protein levels.
  6. British Journal of Nutrition. 2003, 90, 1007-1014; 13. Jensen L, Logan E, Finney O, Lowry S, Smith M, Hefferren J, Simone A, Richardson D. Reduction in accumulation of plaque, stain, and calculus in dogs by dietary means.
  7. J Vet Dent. 1995 Dec; 12(4): 161-3. 14. Rolfe. Dog driveres of colonic health (T2690, FS300) 1999. Part 2: Whole Gut Transit Time. WCPN Report. 15. Stanley JC, Newsholme EA.
  8. The effect of dietary bagasse on the activities of some key enzymes of carbohydrate and lipid metabolism in mouse liver. British Journal of Nutrition. 1985, 54, 415 - 420. 16. Wang ZQ, Yu Y, Zhang XH, Floyd ZE, Boudreau A, Lian K, Cefalu WT.
Haut de page