white logo
chargement
Aller au contenu

Comité Aviseur santé et nutrition

Ce groupe d’experts, dévoué et passionné par la santé et le bien-être des animaux de compagnie, travaille de concert pour trouver de nouvelles idées et stratégies pour Vetdiet® et résoudre de grands défis. Ils se concentrent sur les sphères de la santé, de la nutrition, de la formulation, du contrôle et de la régulation. Ils sont responsables d’approuver chacune des formules de Vetdiet® en suivant la philosophie nutritionnelle.
image description

Dr. Isabelle Mougeot Vétérinaire

Il y avait au départ des vaches laitières de race Bretonne Pie Noir. Se sont ensuite ajoutés un Setter irlandais, une jeune jument, un adorable Bull Terrier absolument têtu et finalement, une multitude de chats. Sans surprise, j’ai choisi d’étudier à l’École nationale vétérinaire de Nantes, puis à Toulouse, où j’ai obtenu mon doctorat en médecine vétérinaire, en plus de diplômes d’études supérieures en ophtalmologie vétérinaire et en chirurgie vétérinaire.

Après avoir passé une décennie à travailler dans un centre vétérinaire de référence dans mon pays d’origine et comptabilisé plus de dix ans d’expérience au sein du secteur de la santé animale en Europe et en Amérique du Nord, j’ai su acquérir une expérience précieuse en santé animale. Mon défunt chien, Jason, un Beauceron, m’a aidée à réaliser que le fait de consacrer mes travaux de recherche au mieux-être des chiens et des chats ne constitue pas un effort en soi ; il s’agit de l’expression d’un engagement, d’une passion.

Dr. Jeffrey Klausner Vétérinaire

J’avais un chien quand j’étais enfant. Pourtant, mon intérêt à l’égard de la médecine vétérinaire ne s’est réellement manifesté que dans le cadre de mon travail dans un laboratoire de recherche auprès du département de l’Agriculture des États-Unis. Je travaillais avec des vétérinaires de talent qui parvenaient à résoudre des problèmes très difficiles posés par des maladies. J’adorais l’idée de travailler auprès d’animaux de compagnie en mettant à profit l’étendue de mes compétences acquises en vue de résoudre des défis complexes en matière de diagnostic.

Après avoir obtenu mon certificat de spécialiste en médecine interne, j’ai consacré ma carrière à l’enseignement de l’art et de la science de la médecine vétérinaire. Mon objectif était de former des étudiants en sciences vétérinaires qui puissent contribuer au mieux-être des animaux de compagnie et, ce faisant, renforcer le lien qui existe entre les humains et leurs animaux. Plus que toute autre chose, les parents d’animaux de compagnie souhaitent que leurs animaux vivent longtemps et en santé, et je me réjouis d’avoir été en mesure de contribuer à cet objectif. Malheureusement, ma propre chienne (croisée Golden Retriever et Berger australien) est décédée l’an dernier. Elle était âgée de 14 ans. Ma femme et moi nous réjouissons à la perspective d’adopter un nouveau chiot à la fin de l’année en cours.

Normand Viau Formulateur

J’ai grandi à l’ombre de la ferme laitière de mes grands-parents où je passais tout l’été. Je crois bien que j’avais un don pour parler aux animaux, comme s’ils étaient tous mes amis ! La science, c’était mon pain de tous les jours. J’ai donc fait des études en biologie avec une spécialité en physiologie animale, puis j’ai complété le cours d’agronomie pour approfondir mes connaissances en nutrition animale. Je suis membre de l’Ordre des agronomes du Québec depuis 1981.

J’ai deux chats que j’ai rescapés d’un refuge, établissant une connexion toute spéciale entre nous, assez pour me faire une petite place dans leur maison ! Depuis 37 années, je travaille en nutrition auprès de tous les animaux, mais plus spécifiquement des chiens et des chats depuis 30 années afin de créer la meilleure nourriture possible qui fait la joie de nos animaux de compagnie.

Dr. Paule Jacques Vétérinaire

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours souhaité devenir vétérinaire. J’ai vécu entourée d’animaux toute ma vie : chiens, chats, lapins, moutons, chèvres, chevaux... J’ai décroché mon doctorat en médecine vétérinaire (DMV) de l’Université de Montréal en 1986, puis j’ai obtenu une maîtrise en sciences vétérinaires avec option reproduction, après avoir réalisé des transplantations embryonnaires chez des chèvres.

Par la suite, alors que j’élevais mes cinq merveilleux enfants, je me suis jointe à la Fondation Mira, qui forme et fournit des chiens d’assistance aux personnes handicapées visuelles ou physiques ou aux enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme. Je m’occupe de ces chiens depuis leur naissance jusqu’au jour où ils sont confiés à leur bénéficiaire. Je consacre mon temps libre aux activités extérieures, à la course à pied, à la randonnée et au ski de fond. Je suis reconnaissante de mener une vie enrichissante, d’avoir des enfants merveilleux et d’exercer un métier valorisant.

Dr. Preston Buff Nutritionniste

J’ai grandi sur la ferme d’élevage de chevaux de ma famille, située au Missouri, où j’ai toujours été entouré d’animaux de compagnie. Mon amour des animaux a orienté ma formation à l’Université du Missouri, où j’ai obtenu une maîtrise et un doctorat en physiologie et en nutrition. J’ai par la suite complété un stage de recherche postdoctoral consacré aux sciences vétérinaires biomédicales et suis devenu membre accrédité de l’American College of Animal Nutrition.

Je suis l’heureux propriétaire de chiens, de chats et de chevaux. Mon animal de compagnie le plus cher est un chien nommé « Nugget » que j’ai secouru alors qu’il était chiot et qui m’accompagne partout où je vais. Depuis les 20 dernières années, j’ai consacré ma carrière à l’amélioration de la vie et du mieux-être des animaux de compagnie par le biais de la recherche, de l’enseignement et de la création de nourriture pour animaux.

Dr. Adronie Verbrugghe Vétérinaire

Mon rêve d’enfance était de devenir vétérinaire. Alors que j’étudiais à la faculté vétérinaire, mon grand-père a reçu un diagnostic de diabète, ce qui a suscité chez moi un intérêt accru pour l’alimentation et son incidence sur le métabolisme des glucides. Les chats sont des espèces fascinantes à ce sujet et en ce qui a trait à leurs besoins en nutriments.

Il existe, de surcroît, une ressemblance frappante entre le diabète chez les chats et le diabète sucré de type II chez les humains. C’est d’ailleurs le thème autour duquel s’est articulée ma thèse de doctorat à l’Université de Gand, en Belgique. J’ai par la suite complété un stage de recherche postdoctorale et je suis devenue membre accréditée de la Société Européenne de Nutrition Vétérinaire et Comparée. Lorsque ma carrière m’a amenée à venir m’installer au Canada, Chanel, mon chat fidèle, m’a accompagnée. Mon objectif professionnel est d’améliorer les connaissances en matière d’alimentation des équipes vétérinaires par le biais de la recherche, de l’enseignement et du service clinique.

Haut de page