white logo
chargement
Aller au contenu

Source de protéines limitée

Une nourriture pour chiens et chats nécessitant une alimentation à source de protéines limitée.

Certains animaux sont sensibles à certains types d’aliments. La nourriture naturelle pour chiens et chats Vetdiet® offre un choix de nourritures à source de protéines limitée.

Qu’est-ce qu’une sensibilité alimentaire ?

Les sensibilités alimentaires peuvent être immunitaires ou non immunitaires. Les sensibilités alimentaires non immunitaires sont appelées intolérances alimentaires. Celles-ci peuvent être le résultat d’une réaction à des substances chimiques telles que la sensibilité à la caféine, à des toxines provenant d’une intoxication alimentaire ou à un dysfonctionnement métabolique tel que l’intolérance au lactose. La plupart des sensibilités alimentaires chez les chiens et les chats sont immunitaires et surviennent lorsque le système immunitaire identifie une protéine alimentaire comme étant étrangère.

Sensibilités alimentaires immunitaires

Une sensibilité alimentaire peut être associée à plusieurs ingrédients, notamment les protéines, les lipoprotéines, les glycoprotéines, les lipopolysaccharides et les glucides. Nous ne connaissons pas à fond la raison pour laquelle une réaction immunologique contre une protéine spécifique se produit chez certains individus ; mais elle peut être le résultat de variations dans le fonctionnement de l’appareil digestif. Le système digestif décompose les protéines contenues dans l’alimentation en plus petits fragments, soit des peptides, soit des acides aminés simples, avant de les absorber à travers la paroi intestinale et dans le sang. Cependant, les protéines plus petites et plus résistantes à la digestion peuvent passer dans la circulation. De plus, si la paroi intestinale est compromise, une augmentation de la perméabilité du tractus gastro-intestinal pourrait permettre la circulation de protéines qui, autrement, ne seraient pas absorbées. Par conséquent, une diminution de la fonction digestive ou une augmentation de la perméabilité intestinale pourrait introduire dans la circulation des protéines qui seraient susceptibles de déclencher une réaction immunitaire.

Signes de sensibilité alimentaire

Les signes dermatologiques d’allergies alimentaires comprennent le prurit (démangeaison sévère) non saisonnier généralisé ou sur le visage, l’abdomen, les pieds ou la moitié arrière du corps. Les autres signes incluent l’otite externe (inflammation de l’oreille), l’érythème (plaques rouges sur la peau), l’alopécie (perte de cheveux) et les infections secondaires, notamment la pyodermite staphylococcique. Les signes gastro-intestinaux comprennent les vomissements, la diarrhée, la perte de poids, la perte d’appétit, les malaises abdominaux et des selles plus fréquentes. D’autres signes respiratoires ou neurologiques peuvent également se présenter.

Quelles sont les protéines couramment associées à la sensibilité alimentaire ?

Dans la littérature, de nombreuses sources alimentaires ont été signalées comme étant susceptibles de contenir des allergènes. Cependant, il est souvent difficile d’isoler la source exacte de l’allergène dans une alimentation variée, c’est pourquoi les allergènes signalés peuvent ne pas représenter avec précision les allergènes réels. Par exemple, il est souvent perçu que les additifs alimentaires provoquent une réaction allergique. Toutefois, ces derniers ne sont généralement pas des protéines ou des hydrates de carbone, et dont le volume n’est généralement pas associé au déclenchement d’une réaction immunitaire. Parmi les études de recherche, les ingrédients alimentaires les plus souvent signalés comme étant associés à des allergies sont le bœuf, les produits laitiers, le blé et les œufs pour les chiens ; et le bœuf, les produits laitiers, le poisson et l’agneau pour les chats.1 Les animaux qui souffrent d’allergies alimentaires tendent à être allergiques à plusieurs ingrédients alimentaires à la fois, ce qui rend difficile l’identification de l’ingrédient à l’origine de la sensibilité.2, 3

Diagnostic vétérinaire des sensibilités alimentaires

Les facteurs environnementaux, tels que les puces et les irritants chimiques, sont de loin la cause la plus fréquente des problèmes de peau chez les animaux de compagnie. Il est donc essentiel d’éliminer la possible présence de ces facteurs avant d’envisager une allergie alimentaire. Un régime d’élimination, suivi d’une remise en question du régime alimentaire initial, est le seul moyen de confirmer un diagnostic d’allergie ou d’intolérance alimentaire chez les animaux de compagnie. Lors d’un régime d’élimination, une seule nouvelle source de protéines et une seule nouvelle source de glucides doivent être administrées pendant au moins 8 à 10 semaines pour éliminer l’allergène de l’alimentation. Il est essentiel de maintenir l’élimination de l’allergène ou l’ingrédient alimentaire aggravant du régime alimentaire. Cela peut être réalisé en adoptant un régime alimentaire fait maison, un régime à base de protéines hydrolysées ou une alimentation contenant une source de protéines limitée. Cependant, les régimes alimentaires faits maison présentent souvent des carences en nutriments s’ils ne sont pas préparés avec soin, et ne doivent donc pas être donnés pendant de longues périodes. Les protéines hydrolysées sont des unités protéiques plus petites (ou peptides) qui ne déclenchent pas de réaction allergique dans le système immunitaire. On y parvient en décomposant les grosses molécules de protéines en peptides protéiques plus petits par ébullition prolongée, ou en utilisant une enzyme telle que la protéase pancréatique pour stimuler le processus hydrolytique naturel. Si les signes cliniques d’une allergie ou d’une intolérance sont réduits par le régime d’élimination, la confirmation que ce dernier était efficace peut être obtenue en réintroduisant le régime alimentaire original ou des sources de protéines individuelles pour déterminer si les démangeaisons reprennent. Une fois que les allergènes sont identifiés, la meilleure option peut être de lui donner des formules contenant des sources de protéines nouvelles et des glucides limités, et d’éviter les formules contenant des substances allergènes courantes comme le bœuf, les produits laitiers et le blé.

Qu’est-ce qu’une alimentation pour animaux à source de protéines limitée ?

Comme mentionné précédemment, les sensibilités alimentaires peuvent être associées à plusieurs ingrédients, notamment les protéines, les lipoprotéines, les glycoprotéines, les lipopolysaccharides et les glucides. La plupart des allergies alimentaires sont associées aux protéines. Toutes les protéines sont potentiellement allergènes, et une exposition répétée à une protéine augmente les chances de développer une hypersensibilité ou une réaction immunitaire. Par conséquent, les nourritures contenant une source de protéines limitée peuvent être bénéfiques pour les animaux souffrant d’une sensibilité alimentaire. Une nourriture pour animaux à source de protéines limitée utilise une quantité minimale de sources de protéines. De plus, il s’agit de nouvelles sources de protéines, ce qui signifie qu’elles n’ont pas été données à un animal en particulier. Ceci peut être différent pour chaque animal, en fonction de ses antécédents alimentaires.
Une alimentation à source de protéines limitée contenant une variété minimale de protéines réduira les chances que la nourriture contienne un allergène potentiel. Vetdiet® propose deux nourritures à source de protéines limitée pour chiens destinées à la santé de la peau et de l’estomac. Notre formule agneau et riz pour la santé de la peau et de l’estomac utilise uniquement des protéines animales provenant de l’agneau et de la farine d’agneau, et n’utilise pas de graisses animales ni d’arômes naturels dérivés de protéines animales. La formule saumon et pois pour la santé de la peau et de l’estomac n’utilise que des protéines de poisson et aucun autre ingrédient d’origine animale. Cette nourriture est également formulée avec des pommes de terre et des patates douces comme principales sources de glucides pour les chiens nécessitant des glucides qui se digèrent plus facilement. Pour les chats, Vetdiet® offre la formule saumon et patates douces pour la santé et de peau et de l’estomac. Cette formule utilise des protéines de poisson provenant du saumon et du menhaden et des glucides primaires provenant des patates douces et des pommes de terre.

Conseils supplémentaires

Lorsque l’on suit un régime d’élimination pour diagnostiquer des allergies alimentaires, ou une alimentation à source de protéines limitée pour éviter les aliments allergènes une fois le diagnostic posé, il est important d’envisager des traitements qui n’interfèrent pas avec l’objectif global du régime alimentaire. Les restes de table doivent être évités et les friandises doivent être adaptées aux nouvelles sources de protéines et de glucides du régime alimentaire principal. En outre, les aliments ou les friandises utilisés pour dissimuler des médicaments doivent contenir des sources de protéines et de glucides nouvelles.

Recommended products

Adulte – Santé de la peau et de l’estomac

Haut de page