white logo
chargement
Aller au contenu
Santé

Soins préventifs

L’importance des soins vétérinaires préventifs

Demandez à un millier de propriétaires d’animaux de compagnie ce qu’ils veulent pour leur animal et ils vous répondront tous la même chose : un animal en santé. Mais plusieurs ignorent l’importance de certains gestes tout simples pour ancrer ce souhait dans la réalité. Santé dentaire, contrôle des parasites, nutrition et visites chez le vétérinaire au moins deux fois l’an sont autant de choses sur lesquelles porter attention pour maintenir la santé de votre animal de compagnie optimale.

Astuce #1 en soins vétérinaires préventifs : les visites chez le vétérinaire

Des visites fréquentes chez le vétérinaire facilitent le diagnostic précoce et le traitement de problèmes potentiels. Les parents d’animaux peuvent être conseillés sur les prédispositions liées à la race, à l’âge et au sexe de leur animal afin de reconnaître les signes précurseurs. Les boxers, par exemple, sont prédisposés aux cancers de la peau. Des examens fréquents de la peau serviront donc à permettre la détection précoce et le traitement de cancers cutanés potentiellement mortels. Le vétérinaire peut également évaluer la santé des gencives et des dents, vérifier la présence de parasites internes et externes et déterminer l’état nutritionnel général de l’animal.

Astuce #2 en soins vétérinaires préventifs : la santé dentaire

Des dents et des gencives en bonne santé sont essentielles à la santé optimale de votre animal. Éliminer la plaque et le tartre avant l’apparition d’une gingivite contribuera à lui assurer une bouche saine. Brosser ses dents, lui fournir des gâteries et de la nourriture qui aident à éliminer le tartre et le soumettre à un nettoyage dentaire chez le vétérinaire au moins une fois par année sont autant de moyens d’y parvenir.

Astuce #3 en soins vétérinaires préventifs : le contrôle des parasites

S’assurer que ses animaux domestiques soient exempts de parasites internes et externes est également essentiel en soins de santé préventifs. Cela implique des contrôles parasitaires annuels effectués par un vétérinaire et le respect scrupuleux de ses recommandations en matière de médicaments antiparasitaires. La maladie du ver du cœur, par exemple, est endémique dans de nombreuses régions du Canada et des États-Unis. Transmise par les moustiques, elle est difficile à traiter, mais facile à éviter avec la prise de médicaments contre les vers du cœur tout au long de l’année.

Astuce #4 en soins vétérinaires préventifs : la nutrition

Une nutrition optimale est essentielle au maintien d’une bonne santé. Il est important de se rappeler que les besoins nutritionnels varient selon l’âge, la race, le stade et le mode de vie des animaux. Votre vétérinaire vous recommandera le régime alimentaire approprié et discutera avec vous de la quantité et de la fréquence des repas. L’obésité, l’un des problèmes les plus fréquents chez les chiens et les chats, peut entraîner le diabète et des problèmes articulaires. La prévention de l’obésité chez votre animal exige un respect rigoureux de son guide d’alimentation et la pratique pour lui d’une activité physique adéquate. Une nourriture équilibrée et de qualité supérieure devrait être sa principale source de nutrition. Veillez à ce que les cinq premiers et donc principaux ingrédients énumérés sur l’étiquette des aliments que vous lui donniez soient de haute qualité. Privilégiez pour votre animal un régime alimentaire adapté en fonction de son âge, de son degré d’activité physique, de sa taille, de sa race, de son poids et de son état de santé particulier.

Choisissez une nourriture pour chiens ou chats qui offre à la fois des ingrédients de haute qualité et des ingrédients spécifiquement destinés à l’aider à rester en santé.

Recherchez ces quelques ingrédients et nutriments :

  • Des acides gras oméga-3 et oméga-6 pour aider votre animal à maintenir un pelage soyeux et une peau saine telle que l’huile de lin et l’huile de poisson, excellentes sources d’oméga-3, ou l’huile végétale et la graisse de poulet, excellentes sources d’oméga-6.
  • Des fibres naturelles, comme la pulpe de tomate ou la luzerne, pour favoriser le transit intestinal et une meilleure digestion en général.
  • Des prébiotiques pour aider la digestion également, mais aussi pour renforcer le système immunitaire. L’extrait de levure et l’extrait de racine de chicorée, par exemple, en sont d’excellentes sources.
  • Pour les chiens de grande race, de la glucosamine et de la chondroïtine pour aider à maintenir la santé des articulations. Les moules vertes sont une source naturelle de ces nutriments.
  • Des antioxydants tels que la vitamine E, la grenade, les pommes, les bleuets et bien d’autres, pour aider à protéger les cellules d’une oxydation potentiellement nocive pour la santé de votre animal.

Astuce #5 en soins vétérinaires préventifs : le poids santé

Maintenez le poids de votre animal à un niveau sain. Un animal de compagnie est considéré en surpoids lorsqu’il pèse de 10 à 20% de plus que son poids corporel idéal et obèse s’il a une surcharge pondérale de 20% ou plus. L’obésité peut raccourcir jusqu’à 2 ans la longévité d’un animal. Les animaux de compagnie obèses sont plus vulnérables au cancer, aux maladies cardiaques, au diabète, à l’arthrose et aux calculs urinaires. Discutez avec votre vétérinaire du poids idéal pour votre animal et nourrissez-le en conséquence.

Astuce #6 en soins vétérinaires préventifs : l’hydratation

Donnez à votre animal un approvisionnement soutenu en eau fraîche. Les animaux de compagnie ont besoin d’eau pour que leur corps puisse digérer et travailler correctement. Changez l’eau au moins une fois par jour afin qu’elle reste propre et fraîche. Nettoyez fréquemment l’abreuvoir avec du savon à vaisselle et de l’eau, puis rincez-le et faites-le sécher avant de le remplir à nouveau d’eau fraîche.

Derniers conseils

Tout comme chez l’humain, les soins de santé préventifs pour animaux de compagnie sont essentiels au maintien d’une santé optimale. Dans la plupart des cas, il est beaucoup plus facile (et plus économique) de prévenir la maladie que de la traiter. En suivant les étapes décrites ci-dessus, vous pourrez profiter de la compagnie de votre animal en bonne santé pendant plusieurs années.

Haut de page